GOURMANDIANE

on rigole dans la cuisine!!!!!!!Venez vous amuser dans ma cuisine franco Argentine :-))! Welcome to Di's Happy Food!découvrez aussi ma collection de bannières www.thebanneroad.com

lundi 13 février

Amourettes sauce Don Juan

            

coeur

                                                                        
Faites dégorger les amourettes d'agneau à l'eau fraîche pendant 2 heures, ôtez les ligaments s'ils n'ont pas été enlevés par le tripier. Mettez les amourettes dans un grand faitout, recouvrez d'eau froide, salez, poivrez, ajoutez l'oignon, le bouquet et portez à ébullition, baissez le feu et laissez frémir 8 minutes. Egouttez à fond.

Préparation:les_20amourettes.htm_cmp_loosegst110_vbtn1

Diviser les amourettes en escaloppes de 1 cm d'épaisseur environ,  assaisonner avec du sel du poivre, puis les fariner.

D'autre part faites chauffer dans une poêle un peu de beurre et y saisir les escaloppes, les rissoler des deux côtés et cuire doucement 5 min.

Les dresser sur un plat et presser dessus un jus de citron, une sauce au beurre et du persil.

Servir avec des petits choux verts.

Suggestion: Pour ceux ceux qui ne savent pas ce que sont les amourettes me contacter ou voir images explicatives ci dessous.:- )

N°5                                                                                                

                                                               dest_abauvc

Encore une explication....

agneau


Reflections_20of_20Autumn

Posté par adi_stance à 12:04 - G-VIANDES - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    MDR..........

    ........ je connaissais mais j'ai quand même bien apprécié l'explication !!!
    BRAVO

    MICHELE

    Posté par MIECHAMBO, vendredi 07 juillet à 17:31
  • Animelles, rognons blancs...

    Bonjour,

    Ce mouton a la moelle épinière bien mal placée...

    Rognons blancs, frivolités, cocognes pour Maïté, testicules pour mon toubib, couilles pour mon copain Bébert et animelles pour le tripier défunt et moi.
    Quant aux amourettes, de grâce, n’appelez pas les animelles, qu’elles soient d’agneau, de bélier, de bouc ou d’âne, ne les appelez pas, disais-je, des amourettes, même si c’est marqué sur l’emballage !
    Les amourettes, c’est la moelle épinière principalement du bœuf et du veau. C’est très bon et très fin. Je ne sais pas si l’on en trouve encore, car elles ont disparues avec l’histoire de la vache folle. Elles entraient dans la composition, comme les animelles, des garnitures de bouchées à la reine. On pouvait les préparer comme la cervelle : une poêlée d’amourettes au beurre noisette et persil… Une recette berrichonne les prépare à la crème.
    Pour revenir aux rognons blancs, ouverts en deux, passés sur deux brochettes, tout comme les cœurs et les rognons d’agneau, et zou ! au barbecue, avec quelques brochettes de viande d’agneau en petits cubes de 2 cm… un filet d’huile d’olive, du sel, du poivre. Des légumes façon couscous, un taboulé libanais (celui avec beaucoup de persil), un caviar d’aubergines, … et l’été est beau.
    Pour les choses des ânes, j’en ai mangé préparées au vin rouge dans un resto grec du quartier latin, il y a… 45 ans !? Mince ! Déjà ?
    Bon appétit.

    Posté par Babbo, vendredi 23 novembre à 16:34
  • éclairez-moi svp

    J'avais appris et toujours cru que les amourettes sont les testicules.
    Sauf qu'en faisant une recherche sur le net, vous êtes les seuls qui donnez cette définition, tous les autres liens me parlent de moelle épinière.
    Éclairez-moi de votre savoir svp.

    Posté par Renaud, jeudi 12 juillet à 17:00

Poster un gentil commentaire